En collaboration étroite avec la commune de Saint-Varent et la Communauté de Communes du Thouarsais, la société VALOREM étudie la possibilité d’implanter un parc photovoltaïque sur le site des Tonnelles.

Un projet photovoltaïque sur une ancienne carrière

Panorama de la butte des Tonnelles depuis le point de vue de la carrière de la Noubleau (RD135, Saint-Varent)

Propriété de la Carrière Roy, la butte des Tonnelles est un ancien terril de carrière, dont l’exploitation est aujourd’hui cédée à la commune de Saint-Varent. Après y avoir aménagé un parcours VTT, la municipalité a choisi d’y implanter un parc solaire.

Chiffres clés
7 ha étudiés pour une puissance maximale de 5 MWc
Production : 6 150 MWh/an
Soit l’équivalent de la consommation de 2 260 foyers environ (hors chauffage et eau chaude électrique)
Emissions de CO2 évitées : 2 331 tonnes par an    

Localisation du projet

Le projet se situe à l’Ouest de la commune de Saint-Varent, au Nord de la route départementale 135 et de la carrière de la Noubleau.

VALOREM a défini une zone d’implantation potentielle (en orange sur la carte) sur le site en fonction de de la topographie.

Les études : associer respect de votre territoire et production optimale d’électricité

Les premières réflexions autour d’un potentiel projet photovoltaïque sur la commune de Saint-Varent ont débuté avec les élus et les Carrières Roy en 2016.

Le site de la butte des Tonnelles dispose des qualités essentielles : une volonté locale affirmée, un potentiel solaire suffisant, un raccordement possible au réseau électrique, des terrains adaptés sans contrainte environnementale majeure.

Afin de définir les caractéristiques précises du projet, nous avons missionné des bureaux d’études ou experts indépendants pour la réalisation d’études techniques (potentiel solaire, raccordement…) et environnementales (paysage, faune, flore…).

En analysant précisément les spécificités de votre territoire, les études nous permettront de déterminer les caractéristiques du parc. Afin d’assurer leur objectivité, elles sont réalisées par des bureaux d’études ou experts indépendants.

Des spécialistes recensent les différentes espèces, enregistrent leur occupation du site et analysent les impacts potentiels du futur parc photovoltaïque. Cette étude ayant débuté, vous pouvez déjà croiser des naturalistes aux abords des zones d’étude, en train d’effectuer des relevés de terrain et observer les espèces présentes selon les saisons.

  • Les oiseaux et chiroptères

Des ornithologues et chiroptérologues interviennent au lever du jour et au début de la nuit pour réaliser des observations durant une année.

  • La flore et la petite faune

Des botanistes et des spécialistes de la faune viennent inventorier les plantes et les animaux terrestres (amphibiens, insectes, reptiles, etc.). Ils parcourent le secteur à pied durant la journée.

Une fois l’ensemble de ces études terminées, nous étudions l’implantation du parc la plus respectueuse de l’environnement. Les impacts sont évalués et des mesures d’évitement, réduction et compensation sont mises en œuvre. 

Les étapes clés d’un projet photovoltaïque

Les études sont en cours et devraient prendre fin à l’été 2020. Nous prévoyons de déposer la demande de Permis de Construire en mairie au début de l’automne.

Planning prévisionnel du projet photovoltaïque des Tonnelles

L’appel d’offre photovoltaïque

Les conditions d’achat de l’électricité photovoltaïque sont fixées lors d’appels d’offre nationaux émis par la Commission de Régulation de l’Energie. Les projets sont sélectionnés selon des critères économiques, industriels, réglementaires et environnementaux.

L’obtention du permis de construire nous permettra de présenter le projet des Tonnelles à un prochain appel d’offre de la CRE et, si nous en sommes

Pourquoi un parc photovoltaïque à Saint-Varent ?

  • Valoriser un espace délaissé : Le projet est situé sur une zone aujourd’hui sans vocation. Cette zone, entretenue par la municipalité depuis 2002, trouvera une valorisation énergétique et territoriale avec la création d’un parc solaire. Celui-ci permettra de développer le mix d’énergies renouvelables locales, sans porter atteinte à l’activité forestière ou agricole.
  • Des conditions suffisantes pour un projet économiquement viable : Le site étudié s’étend sur 7 ha et, avec 1 230 heures de soleil par an, est adapté au développement d’un parc photovoltaïque au sol.
  • Une énergie verte et durable : D’une puissance maximale envisagée de 5 MWc, l’installation couvrira la consommation annuelle de 2 261 foyers (hors chauffage et eau chaude électrique)* et évitera ainsi un rejet de CO2 équivalent à 14 387 963 kilomètres parcourus par une voiture particulière**.
  • Un projet de territoire, source de retombées économiques : Portée par la municipalité et la communauté de communes, l’installation sera source de retombées économiques pour le territoire. Le département des Deux-Sèvres, la commune de Saint-Varent et la Communauté de Communes du Thouarsais, seront les principaux bénéficiaires des taxes fiscales auxquelles sera assujetti le parc photovoltaïque.

*Source : ADEME – **Source : INSEE 2019

Le fonctionnement d’un parc solaire

La mise en place d’un parc solaire a pour objet la production d’électricité. En fonction du matériel mis en place, la production de kWh sera plus ou moins importante. Malgré tout, quelle que soit la technologie retenue, l’intégralité de la production électrique est exportée vers le réseau de réseau de distribution d’électricité (GEREDIS). Il n’y aura donc a priori pas de stockage d’électricité sur site.

Les panneaux photovoltaïques produisent de l’électricité sous forme de courant continu. Les onduleurs transforment le courant continu en courant alternatif et le rendent conforme aux spécificités du réseau de transport et de distribution.  

Enfin le poste de livraison, véritable organe de contrôle du parc, compte et centralise les informations sur la production électrique de l’installation. C’est le poste de livraison qui fait l’interface entre la centrale solaire et le réseau GEREDIS.

VALOREM, qui sommes-nous ?

Fort de plus de 25 ans d’expérience, le groupe VALOREM a pour métier le développement, la construction et l’exploitation de parcs de production d’énergies renouvelables.

Pionnier de l’éolien, VALOREM a élargi son bouquet énergétique à de nouvelles ressources durables, notamment l’énergie solaire et l’hydraulique, et à de nouveaux territoires (Europe du Nord, Caraïbes, Colombie…). La société compte plus de 250 salariés (ingénieurs, géographes, juristes, techniciens…). Afin d’être au plus proche des territoires, ils sont répartis dans 5 agences en métropole (Aix-en-Provence, Amiens, Bègles, Carcassonne et Nantes) et une en outre-mer (Pointe-à-Pitre) ainsi que dans nos bases de maintenance locales.

En favorisant les partenaires locaux et nationaux pour la fourniture des matériaux (modules photovoltaïques, structures supports, postes électriques) et les entreprises de BTP, nous participons au développement et à la pérennité de la filière photovoltaïque française.

Plus d’informations sur notre site internet : http://www.valorem-energie.com/

Vous tenir informés de l’avancement du projet

Cette page sera régulièrement mise à jour, en fonction des avancées, afin de vous informer au mieux sur le projet.

Plusieurs lettres d’informations seront également distribuées aux habitants de la commune de Saint-Varent. N’hésitez pas à nous contacter directement pour toute question complémentaire.

Contact VALOREM

Standard : +33 (0)5 56 49 42 65

213 cours Victor Hugo

33323 BEGLES CEDEX

www.valorem-energie.com